Mise en place de l’environnement de développement Android

Mise en place de l’environnement de développement Android

Logo Android SDKPour démarrer le développement sous Android, on doit se munir du SDK proposé par Google. Celui-ci nous fournira les API ainsi que les outils liés au développement. Il est open-source et disponible sous Windows, Mac OS et Linux.

Android étant basé sur le langage Java, nous devons être muni d’un jdk 5 ou 6. Il sera très utile de disposer également d’un environnement de développement intégré Java. Je vous propose de partir avec Eclipse, outil très répandu et qui plus est gratuit.

Deux options s’offrent selon votre contexte de développement :

1. Si vous disposez déjà d’une version d’Eclipse, téléchargez uniquement le SDK Android à l’adresse suivante:

http://developer.android.com/sdk/index.html#download en choisissant « Use an existing ide« 

Une fois téléchargé, décompressez ce fichier dans le répertoire local de votre choix.

Pour utiliser ce SDK Android à l’intérieur d’Eclipse (compilateur, débogueur, émulateur, …), il nous suffit d’installer le plugin ADT (pour Android Development Tools). Nous aurons ainsi notamment un accès à l’Android SDK Manager ainsi qu’à l’Android Virtual Device Manager (AVD), dont nous reparlerons plus loin.

Pour installer ce plugin sous Eclipse, il vous faut aller dans le menu Help > Install New Software et cliquer sur Add. Saisissez un nouveau Repository avec « ADT Plugin » pour name et https://dl-ssl.google.com/android/eclipse/ pour location. Validez ensuite toutes les fenêtres en cliquant sur Next et en acceptant les accords de licence. Une fois l’installation terminée, redémarrez Eclipse.

Lorsqu’Eclipse sera relancé, vous allez devoir configurer le plugin ADT en lui indiquant votre répertoire d’installation du SDK Android. La fenêtre « Welcome to Android Development », s’affichant d’office au redémarrage, vous permet de sélectionner « Use Existing SDKs« . C’est ici que vous lui indiquez le répertoire de votre SDK Android.

2. Si en revanche vous démarrez depuis un environnement vierge, préférez le « Bundle ADT Android » qui vous permet de charger en une fois le SDK android et Eclipse muni d’emblée du plugin ADT.

http://developer.android.com/sdk/index.html#download en choisissant l’ADT Bundle

Une fois téléchargé, décompressez le fichier dans un répertoire local de votre choix.

Votre Eclipse est disponible sous: adt-bundle-<os-plateforme>/eclipse

Ca y est, vous y êtes ! Vous disposez de tout l’environnement nécessaire pour développer une application Android.

Avant de rentrer dans le vif du sujet (à savoir le développement d’une application Android, bien sûr !) un petit mot sur deux outils incontournables du SDK Android s’impose. Tous deux sont disponibles la barre d’outils.

Icônes d'accès au SDK Manager et AVD Manager

L‘Android SDK Manager nous permet de mettre à jour la dernière version du SDK Android mais également de récupérer la version d’Android supportée par le périphérique sur lequel on veut déployer notre application finale (celle-ci n’étant pas forcément la dernière). Il nous donne également accès à des bibliothèques supplémentaires non incluses dans toutes les versions d’Android. Il est nécessaire de le lancer une première fois avant d’attaquer le développement afin de télécharger au moins une version ciblée d’Android.

Mettre à jour le SDK Android

L’AVD Manager (pour Android Virtual Device) est le deuxième outils capital qui nous permet de configurer un périphérique virtuel sur lequel déployer notre application au sein d’un émulateur Android, avant bien sûr de le déployer sur le téléphone ou tablette final. A chaque configuration de l’émulateur, vous renseignez la version d’Android désirée (Target) ainsi que la catégorie du device (Type). Vous disposez en plus d’autres nombreuses possibilités de configuration.

Utilisation de l'émulateur Android

Une fois ces deux opérations réalisées, à savoir le chargement de la version Android ciblée et la configuration d’un périphérique virtuel sur lequel déployer l’application, vous êtes prêt à vous lancer dans l’univers foisonnant du développement Android…

No Comments

Post A Comment